Tururi virtuale

Ariadna
   Recherche:
   

Nr: 24-25
Juillet-Août 2006

Proiecte Româno - Italiene
Italian-Romanian Projects
Projets italo-roumains
Progetti italo-romeni
Activitatea Prefecturii
Blazonry and Laws
Blasons et lois
Blasoni e Leggi
Dracula pe Castelul Bran
Enlightening Bran Castle
Illuminando Castello Bran
Zilele Codlei
Codlea?s Days
Les Jours de Codlea
Hălchiul ? o atracţie irezistibilă
Churches and infrastructure
Eglises et infrastructure
Amfiteatru turistic natural ? Holbav
A Place of Refuge
Un lieu de refuge
Vacanţă la Predeal
Holliday in Predeal
Vacances à Predeal
Vacanze a Predeal
Paradis Terestru
Heaven on Earth
Paradiso terrestre
Inside Braşov ? 2 ani de activitate
Two years of Inside
Deux ans d?Inside
Due anni di Inside
Comăna ? o cetate veche
Rocks and Caves
Rocce e Caverne
Turism istoric la Lisa
Tn the History's Whirlpools
Nel vortice della storia
Invitaţie la Părău
Woods and Magic Beliefs
Forêts et croyances magiques
Boschi e credenze magiche
Incursiune la Recea
The Forest's Vow
Le serment de la forêt
Ghimbav - oraşul cu inimă săsească
The Teutonic Hallmark
L?empreinte des Teutons
Obiceiuri străvechi la Beclean
Wedding at Beclean
Nozze a Beclean
Sărbătorile Sânpetrului
Churches and Airplanes
Chiese ed aerei
Prejmerul ? în patrimoniul UNESCO
Prejmer?s Days
Les Jours de Prejmer
Carte de identitate şi cetăţenie
Identity and Citizenship

Présentation de Brașov Culture Archives Bureau editorial Contact

Le serment de la forêt


     


Recea est une des plus grandes communes situées aux pieds des Montagnes Fagaras, comprenant les villages Berivoi, Sasciori, Savastreni, Iasi, Gura Vaii et Dejani.
La nature à son état pur et génuine est une invitation en soi à la pratique de divers genres de tourisme: oecuménique, équestre, agrotourisme ou tourisme sylvicole, randonnées d'un jour et même expéditions dans les montagnes.
Les Cloîtres Dejani et Berivoi, habités par les moines, sont une solution idéale pour retrouver la paix de l'esprit, se recueillir et méditer en toute sérénité. Les amateurs de randonnées peuvent se balader toute la journée dans les forêts des Montagnes Fagaras, où la flore et la faune splendides attendent à être découvertes.
Chasser, pêcher, chevaucher ou se promener en chariots aux alentours, en voilà les solutions locales pour se débarrasser du stress et de la tension que les touristes accumulent dans la vie quotidienne.
Les habitants sont accueillants, toujours prêts à faire goûter aux visiteurs la succulente gastronomie roumaine; ils possèdent aussi l'habilité d'allumer de grands feux de camp.

Village de vacance
Le maire de Recea, Gheorghe Lazar, fait remarquer la croissance du tourisme et de l'agrotourisme: ?On a commencé à construire un village de vacance de 200 habitations, dont 50 sont déjà terminées. Il y a plus de 3000 habitants dans les sept villages à contribuer au développement durable de la zone. Leur principale occupation est l'agriculture, surtout la culture des pommes de terre et l'élevage d'animaux. Les quelques investisseurs de la zone ont montré déjà leur intérêt à développer pas seulement l'agrotourisme mais aussi des activités économiques?.

La générosité de la nature
Quelques fermes de trutticulture et beaucoup de ruchers ont trouvé un emplacement de rêve dans ce que les gens appellent l'escarpement alpin. Les chalets et les pensions ont des offres très généreuses quant au logement et le confort pour les touristes, qu'ils soient venus à admirer le chamois - une espèce en voie d'extinction, ou bien à chasser des ours, des sangliers, des cerfs ou des lynx. Les Vallées Radu et Dejani abondent en champignons, fraises et framboises. La nature a été très généreuses avec la zone Recea et les environs: les Montagnes Fagaras - appelées aussi Les Alpes de la Transylvanie, les collines boisées et les sources d'eau fraîche.

Le serment de la forêt
Une coutume mystérieuse et fascinant appelée ?Le Voeu de la Forêt? ou ?La Sorcellerie de la Forêt? est encore pratiquée dans les villages situés aux pieds de la montagne. Au printemps, quand la nature retourne à la vie, les villageois le célèbrent en tant que prélude du nouvel an agraire. Minuit passé, les hommes se réunissent et entrent dans la forêt. Chacun emmène une hache, une lanterne et une cruchette; il choisit un arbre qu'il entoure par un cercle dessiné, en prononçant des incantations destinées à le protéger contre le mal, à le renforcer et lui conserver la santé et la force dont il a besoin pendant la récolte. Le long de la cérémonie du voeu, ils aspergent l'arbre avec l'eau de la cruche. A la fin du rituel, chacun se mit à crier et à danser, se déplaçant lentement dans le cercle autour de l'arbre et frappant la terre de temps à autre. Ils continuent la danse autour de leur chef, accompagnés par des sifflets et d'instruments musicaux, avant de retourner à la maison en procession.






PROMO




Copyright © Fundatia Umana
Created by S.C. Twin SoftWare S.R.L. Braşov